Actu

Refonte de site Internet : quels objectifs ?

On espère que vous avez au moins en partie la réponse à cette question, parce que nous n’allons pas pouvoir l’inventer à votre place 🙂 En revanche, on peut – et on va ! – vous expliquer pourquoi c’est important de se la poser, comment procéder étape par étape et comment nous, chez CosaVostra, on peut vous accompagner dans la refonte de votre site internet. 

A la base de la stratégie, il y aura toujours une approche SEO. Une refonte correctement exécutée vous fera gagner des positions, alors que l’accumulation d’erreurs peut vous en faire perdre. Les enjeux d’une migration ou d’une refonte de site web sont donc de taille. 

Qu’il s’agisse de l’aligner avec votre identité de marque, votre offre, votre activité ou une technologie plus performante, votre site est la pierre angulaire de votre stratégie digitale. Il se doit d’être solide et capable d’évoluer avec vous, d’être un moteur et non pas un boulet, et tout ça idéalement sans faire exploser votre budget et vous prendre la tête de janvier 2022 à janvier 2023 🤯.

👌 Voici notre méthodologie complète pour une refonte de site réussie. 

Sommaire

  1. Quelles sont les étapes de la refonte visuelle ?
    • Maquettage du site web
    • L’intégration HTML, CSS et JS
    • La phase de développement
    • Les optimisations techniques
    • L’intégration des contenus
  2. Quelles sont les étapes de la refonte structurelle ?
    • Crawl du site, étape importante de la refonte d’un site
    • Extraction des contenus performants
    • Extraction des backlinks
    • Création de la nouvelle arborescence
    • Création du plan de redirection
    • Changement du nom de domaine et migration du contenu
    • Reporting et avant / après de la refonte de site web.
  3. Refonte de site web, quels sont les pièges à éviter ?
  4. Quels sont les prix d’une refonte de site internet ?
  5. Notre accompagnement pour la refonte de site internet

🤓 Bien souvent les deux chantiers sont liés, mais pour des raisons pédagogiques, nous avons voulu ici distinguer deux types de refontes : la refonte visuelle, qui porte avant tout sur une modification du design, de l’arborescence et de l’ergonomie, et la refonte structurelle, où les modifications sont plus profondes, au niveau du message, de l’image et des fonctionnalités. 

👀 Quelles sont les étapes de la refonte visuelle ?

Maquettage du site web

Il comporte plusieurs étapes. Il s’agit d’abord d’être au clair sur l’arborescence souhaitée, puis de réaliser des wireframes : pas encore de création visuelle, rien que le positionnement des blocs de contenus, en distinguant différents types de blocs, et le parcours pour y accéder. Une fois les wireframes validés, et pas avant, ils sont traduits visuellement par les designers. Sont alors créés différents template de page et la charte graphique du site est définie.

La phase de développement

L’équipe de développeurs commence par installer un environnement de développement à part, distinct du site actuel, pour travailler sans le perturber. Les templates de contenu définis par les designers sont créés dans le CMS choisi (WordPress, Shopify, etc.). Sont également développées toutes les fonctionnalités définies en conception. Le site est connecté à son écosystème, en intégrant par exemple un CRM (gestion de la relation client), CMP (gestion de l’acceptation des cookies), Ad Manager ou encore Google Maps.

L’intégration HTML, CSS et JS

On passe à l’intégration front end de la charte graphique définie en phase de conception : typographie, styles, couleurs, animations visuelles, effets au survol, masque sur des images, éléments qui doivent rester fixes au moment de scroller…

Les optimisations techniques

Mieux vaut déjà les avoir en tête au moment du développement ! Il s’agit ici d’optimiser la rapidité de chargement, la gestion des images, les balisages pour le SEO, mais aussi de créer le sitemap et le tracking du site grâce à un plan de marquage qui permettra par la suite de piloter ses KPI dans un outil Analytics comme Google Analytics ou AT internet.

L’intégration des contenus

Elle commence par la partie la plus délicate : celle de la migration des anciens contenus vers le nouveau site. Cela nécessite presque toujours de gérer des cas particuliers et de vérifier que tout s’affiche correctement, en prenant en compte la nouvelle feuille de style. Ensuite vient la partie webmastering a priori moins complexe, où l’on ajoute manuellement les images et textes bien mis en page selon les nouveaux gabarits développés.

🧰 Quelles sont les étapes de la refonte structurelle ?

Crawl du site, étape importante de la refonte d’un site

Avant de revoir un site de fond en comble, il faut connaître par cœur la matière de départ dont on dispose. Le rapport de crawl, le relevé des fichiers techniques, un tableau des urls crawlés, et un œil sur la fréquence de crawl/jour servent à ça. 

Le crawl doit être exhaustif, prendre l’ensemble des ressources existantes : images, pages html, js, contenu dupliqué existant. Il permettra aussi de faire un comparatif avant/après pour déterminer si les problèmes techniques ont été corrigés lors de la refonte.

  • Pour rappel, le crawl est à la base l’action menée par les moteurs de recherche comme Google à travers des robots pour découvrir votre site et l’indexer. Sans crawl, impossible de ressortir dans les résultats de recherche. Crawler un site, ce n’est pas juste dire “ah ok ça parle de ça”, mais aussi sauvegarder le code HTML et méticuleusement suivre les liens internes et externes d’une page. 

Extraction des contenus performants

Pour savoir quel contenu performe, le relevé des données Google Analytics, l’export des positions et des mots clés, l’ensemble des données de la Google Search Console sont intéressants. L’important ici est de supprimer tous les contenus dépréciés, non visités. Les contenus à supprimer peuvent être affichés avec un code 410, tandis que les articles avec des positions peuvent être redirigés vers des articles pertinents. On en reparle à l’étape redirection ! En tout cas, c’est ce qui va permettre, après la refonte, de comparer et de mesurer à partir d’un point de départ et d’analyser le succès d’une migration. 

Extraction des backlinks

Étape cruciale pour le SEO ! Les backlinks sont des liens hypertexte dans le contenu de votre site qui pointent vers un autre site ou un autre domaine. Google considère ces liens comme un gage de confiance. Pour simplifier : plus un site a de backlinks, plus il est populaire. Il est donc capital de mener un audit de backlinks pour s’assurer qu’aucune page recevant des liens n’est supprimée. Dans le cas contraire, c’est perte très rapide de positions et de trafic.

Création de la nouvelle arborescence

Une fois toutes les données à disposition, on passe à l’architecture ou arborescence du nouveau site : quelles sont les pages à modifier, à supprimer ou à créer ? Un bon maillage interne et une organisation limpide de la richesse éditoriale de votre site seront, là aussi, récompensés par les moteurs de recherche. Et le sitemap de votre nouveau site servira à expliquer cette nouvelle arborescence à Google. 

Création du plan de redirection

Ça, c’est pour éviter qu’après la mise en ligne, le nouveau site perde tout son trafic, pendant que les URL non indexées se la coulent douce et que les visiteurs tombent sur des 404. Une solution : un plan de redirection solide. Concrètement, on crée une liste de toutes les anciennes pages et on les renvoie vers leur nouvel équivalent, ou vers la page qui s’en rapproche le plus. C’est un peu comme faire suivre son courrier lors d’un déménagement.

Changement du nom de domaine et migration du contenu

Qui dit changement de nom dit risque de perdre en référencement… mais pas forcément. Il faut penser à réserver votre nouveau nom de domaine sur des plateformes comme OVH par exemple. Ensuite, si vous êtes bon sur la sitemap, les redirections et les backlinks, vous avez mis toutes les chances de votre côté. 

Reporting et avant / après de la refonte de site web

Pensez à mettre à jour vos outils de webmastering et d’analytics avec le nouveau nom de domaine, pour paramétrer le tracking et suivre l’évolution de l’indexation. Dans les jours et semaines qui suivent, on reste sur le qui vive pour réparer des  erreurs 404 et être à l’écoute d’éventuels retours des visiteurs.

 🧨 Refonte de site web, quels sont les pièges à éviter ?

  • Ne pas prendre le temps de faire un audit complet du site avant de se lancer : UX (analyse du comportement et du parcours client), technique, SEO, contenu, concurrence… tout doit y passer. 
  • Ne pas faire de tri de contenu, ou d’optimisation technique en amont : vous garderez les défauts de votre ancien site.
  • Rediriger toutes les url vers la même page.
  • Migrer en 302.
  • Ne pas faire de correspondance thématique entre les contenus.
  • Ne pas se fixer d’objectifs précis : notoriété, modernisation, accessibilité, transformation… Il faut un cap à tout projet de refonte de site web, et un moyen de juger le travail effectué. On veut du mesurable !
  • S’accrocher à une techno qui ne marche pas, par peur de devoir “tout refaire” – notre DG Laurent Kretz en parle très bien dans son article sur les coûts irrécupérables). Lors d’une refonte, regardez vers l’avant et pensez aux évolutions qui pourraient être nécessaires dans 1, 3 voire 10 ans ! 
  • Ne pas avoir de chef de projet solide pour orchestrer les différentes équipes : développeurs, experts SEO, intégrateurs, rédacteurs, légal, commercial… Chez CosaVostra, on sait ce que ça vaut. 
  • Ce point est lié au précédent : une des pires choses que vous pouvez faire lors d’une refonte de site est travailler en silo sans faire travailler ensemble les équipes. Les ateliers de co-création ne sont pas là pour faire joli. Ils sont très bien animés chez CosaVostra par nos UX designers, content managers et experts marketing, avec des outils pensés pour.
  • Prévoir une refonte alors qu’elle n’est pas nécessaire. Oui, parfois – surtout si le budget est limité – un nouveau contenu, une optimisation SEO, un travail des pages clé ou l’amélioration du temps de chargement peut déjà avoir un effet bénéfique.
  • Oublier les bases à force de regarder au loin : un site est l’incarnation d’une marque qui a une ligne éditoriale, une charte graphique et des obligations légales. Si ces éléments ne sont pas pris en compte, vous risquez d’être hors sujet.
  • Bâcler la phase de recettage. Là encore, un chef de projet averti vaut de l’or. Avant la mise en ligne, cette phase sert à tester le site sous toutes les conditions, sur tous les navigateurs et devices, afin que la version finale soit la plus irréprochable possible.

💸 Quels sont les prix d’une refonte de site internet ?

Ce n’est pas dans nos habitudes de botter en touche, mais autant vous dire qu’il n’y a pas de réponse claire à cette question, tant les prix peuvent varier selon les besoins et les technologies. Chez CosaVostra, on sait s’adapter. On sait aussi ce que vaut un travail de qualité avec une équipe dédiée. On en parle ? 

🤝 Notre accompagnement pour la refonte de site internet

Vous tombez bien, c’est notre cœur de métier en tant qu’agence digitale. C’est exactement ce que nous aimons et ce que nous savons faire de mieux. Même si vous décidez de travailler avec une autre agence – c’est vrai qu’il y en a des bonnes, cf. notre shortlist des meilleures agences digitales – on vous conseille de passer un peu de temps à peaufiner un document clé : votre cahier des charges. 

Il récapitule qui vous êtes, pourquoi vous voulez vous lancer dans une refonte, quels sont vos retours sur le site actuel, votre première proposition d’arborescence, les nouveaux contenus à prévoir à vos yeux, les fonctionnalités souhaitées, les exigences techniques, une idée de budget et les délais souhaités. 

Chez CosaVostra, on peut vous aider à établir ce cahier des charges ou bien rebondir dessus pour vous proposer une solution qui vous correspond. Alors, on lance ce nouveau site ou bien ? Écrivez-nous, on ne manquera pas de vous rappeler.

FAQ

  • Pourquoi faire une refonte de site internet ?
    Changement d’identité visuelle, nouvelle offre commerciale, technologie obsolète – à chacun sa bonne raison de vouloir refondre son site web. Faciliter l’administration, s’aligner avec une stratégie marketing ou encore booster son référencement sont autant d’objectifs valables à prendre au sérieux.
  • Qu’est-ce qu’une refonte de site internet ?
    Refondre un site web est bien plus qu’un simple relooking. C’est l’occasion de se poser les bonnes questions sur son identité, son activité et ses objectifs. Mise à jour ou re-design complet, une refonte de site est un projet qui nécessite du temps et de l’argent, mais qui dont l’impact positif peut être énorme.
  • Quelle agence pour la refonte d’un site internet ?
    La refonte d’un site web est l’affaire d’une agence digitale, spécialisée dans la création de sites Internet. Idéalement, elle regroupe tous les métiers et talents nécessaires pour mener à bien le projet : développeurs seniors, designers UI et UX, consultants éditoriaux et concepteurs-rédacteurs, experts SEO, spécialistes marketing et chefs de projets avertis.
  • Quelle est la durée d’une refonte de site web ?
    Il n’y a pas de réponse arrêtée ! La durée d’une refonte varie selon la technologie choisie, l’ambition du projet (faut-il tout concevoir de zéro, ou est-ce qu’il y a un socle de gabarits ou de fonctionnalités que l’on garde ?), l’état de santé initial du site, le nombre d’intervenants et notamment d’experts métier impliqués dans le projet et enfin l’étendue du périmètre et de l’écosystème dans lequel le site est intégré. Intégrer des outils externes comme un CRM, un CMS éditorial, un prestataire d’emailing ou de logistique prend souvent plus de temps.

able

Faisons
quelque chose
d’incroyable

contact@cosavostra.com